Archives mensuelles : avril 2015

Réflexion sur une année d’offre d’aide psychologique via un réseau social sur la toile.

Après 35 ans d’expérience en tant que Psychologue-Psychothérapeute je vis ma retraite dans un petit village de montagne en France, dans les Pyrénées Orientales. J’y ai expérimenté la difficulté pour les habitants de trouver une aide et des conseils sur le plan de la vie personnelle: difficulté de se déplacer, isolement,méconnaissance de ce qu’est une aide thérapeutique, barrière de l’argent, crainte du »qu’en dira- t-on »manque de temps , méfiance, malaise dans les contacts sociaux…

Par ailleurs ma motivation professionnelle restait intacte et la possibilité de l’exercer me manquait. C’est ainsi que j’ai eu l’envie de créer un site de conseil et d’aide à distance à partir d’internet, outil dont les avantages sont d’éviter la perte de temps dû aux déplacements, d’offrir un accès sans limites géographiques, de permettre aux agoraphobes d’entamer une démarche thérapeutique, de rester dans l’anonymat.

Après avoir établi un « blog » « psy » , www,psynet,club, dans lequel je tâchais de me présenter autant que possible à visage découvert afin de permettre une confiance suffisante pour établir une alliance thérapeutique c-à-d. une collaboration entre le thérapeute et son patient pour faciliter la guérison, il me restait alors à faire connaître cette possibilité d’aide « en ligne » , à distance, ou de « dialogue aidant au long cour « ou encore de « cyberthérapie ».

J’ai choisi d’utiliser le réseau de Facebook en créant une « page » et en choisissant une audience parmi les membres intéressés par la psychologie et parlant le français , soit les pays suivants:
Algérie, Belgique, Bénin, Canada, Côte d’Ivoire, France, Madagascar, Maroc, Mauritanie, Sénégal, Suisse,Togo,Tunisie.

Outre des habitants de ces pays j’ai été contacté par des internautes d’Angola, d’Arabie Saoudite, d’Allemagne, d’Egypte, d’Espagne, des USA, des Indes, d’Italie, du Nigéria, de Palestine, de Roumanie,de Mauritanie,des Emirats Arabes Unis.

DONNÉES STATISTIQUES

Grâce à un budget publicitaire de 150 euros, 11.695.912 utilisateurs de Facebook ont été contactés.

  • 3253 ont « cliqué » sur le site « Cyberconsultations Psychologiques »
  • 1256 ont « cliqué » sur « j’aime »

PAYS

% de couverture publicitaire
% de demandes d’aide

  • Algérie
    12
    63
  • Maroc
    15
    30
  • France
    60
    2
  • Madagascar
    0,5
    0,9
  • Tunisie
    0
    3
  • Belgique
    8
    0,3
  • Côte d’Ivoire
    0
    0,1

VILLES :

Alger 246
( 19% ! )
Casablanca, Maroc 95
( 7% )
Constantine, Algérie 63
( 5% )
Rabat, El Kelaa des Srarhna, Maroc 60
Wahran, Oran, Algérie 42
Tizi Ouzou, Algérie 32
Bougie, Bejaia, Algérie 27
Agadir, Maroc 25
Sétif, Algérie 23
Annaba, Skikda, Algérie 23
Batna, Algérie 22
Marrakech, Maroc 21
Blida, Algérie 21
Tlemcen, Algérie 20
Tanger, Maroc 18
Fes, Maroc 17
Bejaïa, Bejaia, Algérie 16
Paris, Ile-de-France, France 12
Meknes, Maroc 12
Skikda, Constantine, Algérie 12
Guelma, Annaba, Algérie 11
Salé, Rabat-Sale, Maroc 10
Safi, Maroc 9
Biskra, Algérie 8
Kenitra, Maroc 8
Bouira, Algérie 8
Dakar, Sénégal 7
Mostaganem, Algérie 7
Mohammedia, Casablanca, Maroc 7
Fez, Figuig, Maroc 6
Oujda, Maroc 6
Asfi, Safi, Maroc 6
Antananarivo, Madagascar 6
Sidi Bel Abbès, Sidi Bel Abbes, Algérie 6
El Jadida, Maroc 5
Settat, Maroc 5
Tiaret, Algérie 5
Bordj Bou Arerridj, Bordj Bou Arreridj, Algérie 5
El Harrach, Alger, Algérie 4
Azazga, Tizi Ouzou, Algérie 4
Tébessa, Tebessa, Algérie 4
Briskra, Biskra, Algérie 4
Oran, Algérie 4
Tananarive, Antananarivo, Madagascar 4

LANGUES MATERNELLES :

Français (France) 1 132
Arabe 54
Anglais (US) 47
Anglais (UK) 10
Espagnol (Espagne) 6
Français (Canada) 5
Allemand 2

SEXES ET AGES :

FEMMES 60% (46% sur tout Facebook)
13-17=4% 18-24=23% 25-34=19%
35-44=6% 45-54=4% 55-64=2%
65+=2%

HOMMES 40% (54% sur tout Facebook)
13-17=2% 18-24=14% 25-34=13%
35-44=5% 45-65=3% 55-64=2%
65+=2%

PROBLEMATIQUES RENCONTREES :

Quatre personnes ont demandé un ou plusieurs r/v pour s’informer sur des problèmes liés à des deuils ou des approches thérapeutiques (Analyse Transactionnelle), des conflits parents-adolescents ou encore des questions liées à la caractérologie,
26 personnes ont demandé d’être aidée dans des souffrances relative à :
-l’anxiété,le stresse,l’insomnie,des problèmes psychosomatiques,
-la phobie sociale (4)
-l’échec scolaire
-la dépendance excessive aux contacts établis par Internet ( liée à une problématique abandonnique,)
-des interrogations quant à des tendances homosexuelles,
-des souffrances liées à la passion amoureuse,
-du harcèlement : soit affectif dans la famille mais aussi par un pédophile,
-des troubles obsessionnels compulsifs et de la trichotillomanie,
-des tendances suicidaires ,
-des problèmes liés à des structures de personnalités sacrificielles,(celles qui se sacrifient souvent pour les autres mais ne savent pas recevoir pour elles-mêmes .)

PARTICULARITES DE L’AIDE PSYCHOLOGIQUE VIA INTERNET,

Il est important de signaler dès le début des entretiens que ce service ne s’adresse pas aux personnes en situation de crise ou d’urgence, et d’attirer l’attention sur l’importance de la confidentialité. Les enregistrements automatiques et les copier/coller pourraient être lus par d’autres mais il est possible d’y remédier par l’utilisation d’un mot de passe, ou d’un logiciel de cryptage ainsi que par l’utilisation d’un support externe.

La plupart des internautes utilisent des pseudos et évitent de préciser la localisation. L’anonymat ou la possibilité d’utiliser des fausses identités font en sorte que l’autre ne connaît d’eux que ce qu’ils veulent bien communiquer et permet donc de contrôler les informations transmises. Cet anonymat aide donc le patient à lever les inhibitions.

Quant à moi il m’a semblé important que le thérapeute se présente à visage découvert en précisant mon parcours professionnel et mes « outils thérapeutiques », c-à-d. essentiellement les thérapies dites » humanistes » et en particulier les thérapies brèves centrées sur la solution des problèmes psychologiques. En outre ils ont accès à ma page sur Facebook sur laquelle j’exprime mes goûts mes idées et mes opinions leur sont accessibles.

Tous les demandeurs ont délaissé la proposition d’utiliser la caméra. Les personnes qui ont vécu des traumatismes peuvent être attirées par le silence et l’absence de stimuli tactiles.

Les entretiens se font donc par l’utilisation du clavier de l’ordinateur jouant sur les possibilités de la présentation des textes (la taille ,la couleur, la forme..) et par l’utilisation d’émoticônes_
(Une émoticône est une courte figuration symbolique d’une émotion, d’un état d’esprit, d’un ressenti, d’une ambiance ou d’une intensité, utilisée dans un discours écrit. Le terme désigne aussi une petite image – pouvant être fixe ou animée . Elle permet de communiquer brièvement, à l’écrit, une information comparable à une expression faciale, au ton de la voix ou à une gestuelle à l’oral, de photos, d’avatars ) _la sensation de « présence » est renforcée et on peut pallier à l’absence d’indices de communications non-verbales.

On n’est jamais à l’abri des ratés de la communication provoquées par dune coupure de connexion, une panne de matériel,des ralentissements et des perturbation. Mais la « discussion instantanée », le « chat » ,permet de revenir en arrière, de gommer, de réfléchir.

Très vite un phénomène de transfert se manifeste par une sorte d’idéalisation et un oubli de l’endroit où ils se trouvent.Un « espace transitionnel » intermédiaire entre les clients eux-mêmes et la manière dont ils « fantasment »leur interlocuteur se crée et facilite l’expression du vécu intérieur. Il y a non seulement une désinhibition qui se produit mais aussi une régression avec éventuellement des manifestations impulsives.

Les différences sociales et culturelles sont amenuisées : peu importe la nationalité,la richesse, ce qui compte c’est la qualité émotionnelle du vécu transmis.La notion d’Espace est modifiée grâce à l’entraide entre des personnes habitant des pays différents, et quant à la notion de Temps, la communication est fortement ralentie,un entretien qui durerait 50 minutes en face à face prend plusieurs heures!Cette lenteur permet aux timides de réfléchir entre chaque phase et de garder leurs moyens sans être diminuée par l’ anxiété sociale dont ils souffrent dans les contacts en face à face,

CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES

Bien que ces entretiens ne puissent être assimilés à une psychothérapie au sens classique du terme et encore moins à une psychanalyse , une aide psychologique est néanmoins possible grâce à l’utilisation d’Internet. C’est une pratique efficace et perçue positivement par les clients,
Cette forme de communication permet non seulement de préciser les pensées et les questions mais aussi rend possible un véritable travail sur la psyché par des moyens thérapeutiques tels que le recadrage, l’apport de ressources psychologiques, la modification de l’histoire de vie, et même l’analyse par le Rêve Eveillé Dirigé.

De véritables Groupes d’Entraides pourraient se faire via Internet comme cela se fait depuis longtemps en Amérique du Nord.

L’utilisation d’Internet pour offrir une aide de Santé Mentale aux populations en grande souffrance psychologiques est une technologie efficace. Elle résout les problèmes de distances et d’isolement tout en étant peu coûteuse en terme d’investissement au niveau des pouvoirs publiques.

BIBLIOGRAPHIE :

-John Suler:Identity Management in Cyberespace.
Journal of Applied Psychoanalytic Studies-oct 2002,vol4,isue 4, pp455-459.
-Royaux Jérémy, »Les entretiens de soutien psychologiques par Internet,
wikimemoires,com/2012/07/entretien-de-soutien-psychologique-par-internet.
-Yann Leroux : Psychothérapiees en ligne-Histoire, Questions Ethiques, Processus,
Médecine et Hygiène / Psychothérapies.
2008/3-Vol,28
pp 211à 221.
Le site de l’ »International Society for Mental Health Online, » www.ismho.org